Follow me:

La cuisine Sri Lankaise

Des épices, des couleurs et des rices and curry… 3 mots qui résument bien la cuisine Sri Lankaise. Dans cet article, nous vous proposons un petit tour d’horizon de ce que nous avons dégusté dans nos assiettes. 

Les petits déjeuners : version Sri Lankaise ou adaptée pour des français ?

Les Sri Lankais se lèvent vers 5h30. Tout le pays se réveille à la même heure ! Le premier réflexe : se préparer un « morning tea », un thé noir sucré avec du lait. L’héritage de la colonisation britannique ! Ensuite, le petit déjeuner est plutôt salé et copieux. Chaque assiette est garnie du fameux « rice and curry » ainsi que de fruits frais, dont l’indétrônable papaye.

De notre côté, habitués aux petits déjeuners français, nous avons privilégié la version sucrée. Notre coup de coeur : les rotis à la noix de coco. C’est une sorte de pain plat qui est réalisé à partir de farine de blé, d’eau et de noix de coco. Un régal ! Accompagnés de délicieuses confitures de fruits exotiques home made et de fruits frais, nous étions parés pour de bonnes matinées de marche.

Des rotis, de la confiture maison et des fruits frais ! le bonheur des papilles…

Du rice and curry presque à chaque repas !

Le « Rice and curry » est vraiment le plat emblématique de l’île. En fait, il y a autant de rice and curry que de cuisiniers. Chacun dose les épices en fonction de ses goûts et y fait les associations qu’il souhaite (légumes, viandes et/ou poissons). Il se mange bien évidemment avec du riz.  Bon à savoir, les portions sont généreuses… pour vous donner un ordre d’idée, une portion de riz pour un Sri Lankais peut convenir à 4 mangeurs français sans problème ! Le rice and curry est accompagné de différents plats de légumes et aussi de différents condiments appelés Sambol. C’est ce qui rend l’expérience intéressante au niveau des saveurs, des couleurs, des textures. Et on vous assure qu’après un rice and curry, on n’a plus de place pour un dessert.

Assiette typique d’un rice and curry

Le sambol à la noix de coco (pol sambol ou coconut sambol) est servi comme condiment. Préparé à base de noix de coco fraîche râpée, on rajoute du piment, des oignons, du curry et du poisson séché dans certaines recettes et c’est prêt. Un vrai régal ! Celui réalisé par nos amis Sadeep et Sachini à Tangalle reste le meilleur que nous avons mangé pendant notre séjour.

Coconut Sambol

Le dhals est un plat typique d’Inde. On le retrouve en accompagnement dans beaucoup de « rice and curry ». Il s’agit d’un curry de lentilles corail, mélangé avec du lait de coco, des épices et une bonne dose d’oignons. Mila en raffole quand il n’est pas épicé.

le dhal est au milieu… il vient apaisé le feu des épices des autres plats !

Les papadum (papadam) sont des galettes fries qui ressemblent un peu à des chips et accompagnent souvent les rice and curry. A sa simple vue, Mila était capable de faire une crise pour en manger ! Une vraie addiction…

Les éléments indispensables à un rice and curry : des feuilles de curry, des oignons, de l’ail, du piment vert, sans oublier du lait de coco !

La « street food » du Sri Lanka

Les hoppers (prononcé oppa) sont une sorte de crêpes très fines. Cela fait penser à de la dentelle.  Elles sont faites à base de farine de riz et de lait de coco et cuites dans une poêle de forme incurvée. La pâte reste moelleuse dans le fond tandis qu’elle croustille sur les bords. Les hoppers sont servis avec différents chutneys  (dont la sambol, préparée avec de la noix de coco fraîche). Il est possible de faire cuire un œuf dans le fond ! Ils sont mangés surtout en fin de journée. Dès 17h, on peut trouver des petites échoppes qui en préparent.

Les hoppers aux oeufs

Le kottu est un autre plat typique du Sri Lanka. Il est fait à base de rotis coupés en lamelles et cuits sur une plaque de fer avec des légumes (et éventuellement en plus des œufs ou de la viande). Sa réalisation demande au cuistot de « jouer avec son couteau »… Gare aux oreilles, c’est bruyant comme cuisine !

Kottu, simple et nourrissant !

Les wade sont des boulettes de dhals fries. C’est délicieux et facile à manger « sur le pouce ». Il en existe aussi en beignets mais c’est moins bon.

Des fruits exotiques colorés par milliers

Impossible d’évoquer le Sri Lanka sans parler de la multitude de fruits frais (bananes toutes petites, ananas, papayes, fruits de la passion, goyaves, noix de coco, mangoustans…) Nous en avons découvert un nouveau grâce à Arnaud : le « anood ». Il a un look peu engageant mais est vraiment juteux et délicieux ! Nous en avons profité pour faire une cure de jus de fruits frais. Et Mila semble vraiment apprécier !! Elle ne sera pas adepte de ces sodas colorés et maxi sucrés après avoir éduqué son palais au meilleur !

Le curd, un yaourt à base de lait de bufflonne.

Une spécialité principalement dans le sud de l’île… Le curd a un arrière goût de bufflonne. Cela se mange avec du treacle, une sorte de mélasse de canne a sucre. Mila a adoré le déguster au goûter ! Il se vend sur le bord des routes ou bien dans les supermarchés. Il est préférable de l’acheter dans un pot en terre cuite. La texture est souple comme du tofu soyeux. C’est vraiment agréable comme dessert.

Et qu’est ce qu’on boit avec tout ça ?

Pour se désaltérer, rien de telle qu’une « coconut fraîche »alias King coconut. En plus d’être délicieux, c’est bourré de vitamines, de minéraux (calcium, potassium, fer, magnésium, phosphore, sodium) et d’oligo-éléments (sélénium, zinc, iode, soufre). Dans un pays où l’eau n’est pas potable, pensez à vous hydrater avec de coconut fraîche… ça coûte rien et ça nourrit le corps.

Et puis pour se faire plaisir, il y a aussi la bière ! La Lion est la bière typique du Sri Lanka. Arnaud et Fabrice y ont fait honneur. Pour info, l’alcool ne s’achète pas dans les supermarchés au Sri Lanka. Il faut aller dans un magasin spécial qui ne vend que de l’alcool. Et si on ramène ses bouteilles vides, ça permet de gagner quelques roupies pour en racheter d’autres… Vive la consigne !

Voilà pour le tour d’horizon de la culture culinaire que nous avons testée. Il doit y avoir plein d’autres spécialités, notamment en dessert que nous n’avons pas goûtées. En tout cas, nous nous sommes vraiment régalés… autant les papilles que les yeux.

Sinon, au niveau sanitaire, nous n’avons pas eu peur de la fameuse « tourista »… La plupart des produits sont frais. Les normes d’hygiène semblent respectées. Il faut juste faire attention à ne pas boire l’eau qui n’est pas potable. Pour cela, nous nous sommes équipés d’un filtre à eau Berkey waters. Nous vous en reparlerons dans un prochain post. Nous n’avons pas été malade une seule fois à cause de la nourriture.

Et pour faire manger un bébé au Sri Lanka, ça se passe comment ?

Cela demande une certaine organisation au niveau des repas. En effet, à 13 mois, notre fille ne mange pas encore comme nous. De plus, la cuisine épicée ne lui convient pas du tout. Mais nous avons toujours trouvé un moyen de la faire manger à sa faim. Elle a pu tester de nouvelles textures, de nouveaux goûts. Les restaurateurs se sont fait un plaisir de lui concocter des petits plats rien que pour elle. Nous avons trouvé des petits pots uniquement à Kandy et sincèrement c’est cher et vraiment pas appétissant. Ça peut dépanner dans les cas d’urgence ! Quand nous disposions d’une cuisine, nous lui préparions ses repas et quand nous étions à l’hôtel, nous avons trouvé des bouillies de légumes d’une marque que nous boycottons en France ! Nous qui faisions très attention à lui proposer une alimentation principalement bio et végétale, nous avons dû nous adapter. Et Mila le vit plutôt bien… D’un autre côté, elle bénéficie encore des bienfaits de l’allaitement. Cela nous permet de dédramatiser et de lui offrir le meilleur encore pour quelques mois. Avis aux futures mamans globe trotteuses ! L’allaitement c’est vraiment pratique et rassurant…

On espère que cet article vous aura mis en appétit…

A bientôt les explorateurs !

Previous Post Next Post

4 Comments

  • Reply Rivoal

    Bonjour,
    J’espère que vous allez bien ?
    Depuis votre message sur le blog du 16 janvier, vous n’avez plus rien posté.
    Ou en êtes vous de votre aventure ?
    Bises
    Brigitte

    17/03/2019 at 07:15
    • Reply mila@milalexploratrice

      Coucou Brigitte, ouiiiii nous allons super bien… on a passé presque 2 mois en Nouvelle Zélande et le temps nous a manqué pour écrire… a y est on est en train de rattraper notre retard.. nous sommes maintenant en Nouvelle Calédonie depuis 2 semaines et on en prend plein les yeux… tant de beauté ! bref, on est vraiment chanceux… et toi? comment vas tu ? nous rentrons en France courant mai… on sera en Bretagne en juin normalement. On te tient au courant ! gros bisous

      04/04/2019 at 00:46
  • Reply banaletti

    C est magnifique de vous lire ! j ai l impression d être en voyage avec vous
    Profitez pleinement de tout
    Les photos sont superbes

    21/01/2019 at 09:52
  • Reply Brigitte

    Bonjour les amis,
    Et bonne année de découvertes du monde d’ailleurs. J’adore vos récits. Cool de voyager avec vous !
    Bises

    20/01/2019 at 07:56
  • Leave a Reply