Follow me:

Uda Walawe

Mila, qu’as tu pensé de ces 3 jours à Uda Walawe ?  Encore du tuk tuk pour aller jusqu’à là-bas, j’adore ça !  j’ai vu pour la première fois des éléphants et ça m’a vraiment impressionnée. On est tout petit à côté ! j’ai même pas eu peur. J’ai adoré me baigner dans la piscine et quand papa me faisait sauter comme une crêpe dans l’eau. Et puis d’avoir passé ces super moments avec tous les enfants dans le temple, c’était génial.

Nouveau changement de décor pour cette troisième étape de notre périple Sri Lankais. Nous quittons le bord de mer pour nous enfoncer progressivement dans le centre de l’île. Nous posons nos bagages à Uda Walawe, célèbre pour sa réserve d’éléphants, de léopards et de nombreux oiseaux exotiques.

3 jours, seuls dans un hôtel !

Nous séjournons dans un bungalow au centre d’un superbe parc parsemé de nombreux arbres exotiques. Nous avons choisi cet hôtel pour sa piscine. Hormis le cadre enchanteur du parc, nous sommes un peu déçus par les prestations proposées. Le bungalow est bien mais il manque l’essentiel : la moustiquaire ! Heureusement, nous en avons une pour protéger le lit de Mila qui sera cette fois épargnée….mais pas nous ! La propreté de la chambre laisse à désirer. Nous avons eu le désagréable sentiment d’être des « porte monnaies à pattes ». Pour l’anecdote, nous voulions profiter des vélos à disposition, vélos qui étaient dans un état plutôt médiocre. Ils sont passés de gratuit à 3 dollars pièce en une heure ! Plus cher qu’une course en tuk tuk. Un peu mesquin pour ce type d’hôtel qui veut se donner des airs. 

Se laisser porter par notre intuition

Uda Walawe, comme la plupart des villages Sri Lankais, est traversé par une unique route. La circulation y est dense ; des bus roulent à tombeaux ouverts, des tuk tuk déboîtent à tout moment, les petites motos se faufilent avec agilité, des vélos tentent de survivre dans ce capharnaüm routier. De la poussière, du bruit… bref, tout nous pousse à prendre cette petite route perpendiculaire pour retrouver un peu de calme et de sécurité. Et ce fut la meilleure décision de la journée !

Arrêt bébé cobra

Quelques mètres à peine plus loin, nous sommes interpellés par un homme dans son jardin. Il nous montre une bouteille en plastique dans laquelle un bébé cobra s’agite nerveusement. Le monsieur nous dit : « Je l’ai trouvé dans mon jardin ce matin ! Vous voulez le prendre ? » Nous lui répondons : « Oui bien sûr ! Mettez-le dans notre poche ». «  Mais au fait, elle est où sa maman ?!! C’est notamment pour cela que nous apprécions tant les Sri Lankais ! Ils sont chaleureux et souriants. Ils cherchent en permanence à partager, à donner sans rien attendre en retour.  Toutes ces rencontres enrichissent vraiment notre voyage. Voyager en mode « slow » nous permet de sortir des sentiers battus et de créer les conditions pour partager de beaux moments avec les locaux.

Une pause déjeuner improvisée

Puis, dans cette même petite ruelle, notre attention est attirée par une très grande statue de bouddha. Nous pénétrons dans le lieu qui semble être un temple. Des enfants sont en train de jouer tranquillement pendant que des personnes âgées écoutent des mantras. Toutes ces personnes ont le sourire en voyant Mila. Un peu impressionnée au début, notre petite exploratrice se met vite à l’aise et déambule fièrement parmi toutes ses nouvelles fans. Nous sommes invités à partager le déjeuner avec eux. Ils semblent honorés de notre visite impromptue. De notre côté, nous sommes vraiment touchés par cet acte de générosité. Le déjeuner est copieux, délicieux et aussi très épicé. Ici, pas de fourchette. Nous mangeons avec les doigts ; surtout pas avec la main gauche qui est considérée comme impure. Plusieurs personnes viennent nous donner leurs yaourts, des bananes, pour « le bébé ». Certaines veulent s’occuper de Mila pour que nous puissions être un peu tranquilles. Tous les enfants prennent soin d’elle comme si c’était leur petite sœur. Elle s’éclate avec tous ses nouveaux amis. Quel merveilleux moment de communion ! Nous apprendrons plus tard que cette pooja bouddhiste se tient une fois par an. Nous sommes décidément chanceux !

Visite de l’orphelinat des éléphanteaux

Nous n’avons pas souhaité faire de safari. Trop long pour Mila et sans aucune garantie. Nous avons été une nouvelle fois chanceux car en longeant la réserve d’Uda Walawe en voiture, nous en avons croisé plusieurs. Nous avons parcontre choisi de visiter l’orphelinat des éléphants pour assister à leur « petit déjeuner ». C’est la première fois que Mila voit un éléphant. Sa bouche grande ouverte témoigne de sa fascination. C’est très émouvant d’assister à tant de premières fois… 

La « magie » en voyage ou bien « l’âme agit » en voyage ?

Encore 3 jours remplis de belles rencontres, de sourires, de joie et de découvertes.  Une chose est sûre, nous avons pris la meilleure décision de vivre cette aventure à 3, accompagnés de notre petite exploratrice. Sans elle, nous aurions probablement vécu une merveilleuse aventure, mais très certainement moins intense humainement. En plus d’être un passeport sourire et rencontres, elle nous apporte la fraîcheur et la spontanéité de l’enfance. 

A bientôt les explorateurs. Prochaine destination : Ella, sa région montagneuse verdoyante et ses plantations de thé !

Previous Post Next Post

3 Comments

  • Reply Sabrina

    Waouh ! Quelle aventure ! J’aurais bien voulu voir La bouille de Mila devant l’éléphant

    02/12/2018 at 20:28
  • Reply Brigitte

    Bonjour à tous les 3 et mercis de ces partages magiques. Pensees. Brigitte

    02/12/2018 at 06:13
    • Reply mila@milalexploratrice

      coucou Brigitte, nous sommes contents que le contenu te plaise et te fasse voyager un peu.gros bisous

      02/12/2018 at 06:37

    Leave a Reply